Se chauffer au poêle : une bonne solution ?

La quotidienne sur France 5  a pour objectif d’apporter des réponses concrètes aux interrogations des consommateurs français. L’émission du 12 novembre 2019 avait pour thème le chauffage au bois (poêle à bois/bûches, poêle à granulés/pellets, poêle mixte, insert). Aymeric De Galembert, président du groupe SEGUIN Duteriez et David Marchal, directeur adjoint Productions et Énergies durables de l’ADEME, étaient les invités du jour.

État des lieux du parc français

En 2018, des études ont été menées pour rendre compte de la répartition des appareils de chauffage au bois en France :

Marché chauffage domestique au bois en france

(1% cuisinières – 6% chaudières – 10% poêles à granulés/pellets – 12% foyers ouverts – 25% poêles à bûches/bois – 46% foyers fermés/inserts)

À noter que 40% du parc français a plus de 15 ans ce qui implique des appareils avec un rendement faible et des émissions de particules fines plus importantes (qualité de l’air fortement impactée). Depuis quelques années, l’enjeu est donc de moderniser le parc français grâce notamment à des labels comme Flamme Verte qui garantit la qualité, le rendement et les hautes performances énergétiques et environnementales des appareils de chauffage au bois.

« En 2017, 75% des appareils de chauffage au bois vendus en France étaient des poêles » Source ADEME 2018.

Les poêles : une affaire de rendement

L’installation d’un appareil de chauffage à bois dernière génération (labellisé Flamme Verte) peut paraître plus onéreuse à première vue. Toutefois, l’investissement est rapidement amorti grâce au rendement (chaleur restituée) et la facilité d’utilisation selon les appareils. Le bois est la première énergie renouvelable en France et la solution la plus économique et selon David Marchal, jusqu’à deux fois moins cher que de se chauffer au fioul, à l’électricité ou au gaz. De plus, des aides financières telles que le crédit d’impôt peuvent vous aider pour l’installation d’une solution de chauffage combustion bois.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici la chaleur restituée en fonction des appareils installés :

(10 à 15% pour les foyers ouverts – 65 à 85% pour les inserts – 70 à 85% pour les poêles à bûches – 85% pour les poêles à granulés/pellets)

D’après les deux experts, il est très important de bien choisir son appareil notamment en terme de taille. Il ne faut surtout pas surdimensionner la taille de l’appareil par rapport à la surface à chauffer de votre maison. Si la puissance de l’appareil est trop élevée par rapport à la taille de votre maison, vous risquez de faire fonctionner l’appareil au ralenti ce qui peut entraîner un encrassement de votre conduit, de la vitre et de votre appareil. Le rendement sera plus faible également.

Le plus sécuritaire est donc de faire appel à des professionnels RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour votre installation.