Nettoyer son appareil à bois

Nettoyer la vitre de son insert ou de son poêle à bois

Comme n’importe quel équipement, le nettoyage régulier est primordial afin de conserver efficacité et longévité. Il en est de même pour les inserts et les poêles à bois notamment au niveau des vitres. Quelques conseils pour vous faciliter le nettoyage de la vitre !

Nos conseils pour des vitres propres :

Utiliser les cendres de votre foyer

Vous avez certainement entendu parler de cette astuce de grand-mère concernant l’utilisation des cendres de bois pour nettoyer une vitre sale, si cela vous intéresse on vous explique tout !

Outre le fait qu’elles puissent servir dans beaucoup de situation (jardin, laverie, cuisine etc), les cendres se révèlent être un atout écologique efficace contre les suies persistantes incrustées sur votre vitre de poêle à bûches. En effet, les cendres de bois sont riches en sels minéraux ce qui leurs donnent des propriétés abrasives très utiles dans le cadre du nettoyage.

Pour ce faire, il vous suffit de récupérer les cendres de la dernière chauffe de votre appareil de chauffage au bois (attention, on parle ici de cendres de bois non traité) et de vous munir de papiers journaux ou d’un chiffon propre et sec. Humidifiez légèrement le papier journal puis trempez-le dans les cendres récoltées. Frottez ensuite la vitre avec le papier journal. Répétez l’opération si vous le jugez utile !

Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude

Encore une astuce de grand-mère très populaire aujourd’hui ! Nous ne vous apprenons rien lorsque l’on vous parle de ce combo gagnant : idéal pour désincruster, assainir, blanchir et désinfecter une surface. Deux options s’offrent à vous : vous pouvez soupoudrez votre vitre de bicarbonate de soude, trempez votre éponge dans le vinaigre blanc et hop hop, vous frottez !

Ou alors, vous préparer votre mélange au préalable dans un récipient ou un vaporisateur : une dose de bicarbonate de soude pour deux à trois doses de vinaigre blanc. Vous trempez ensuite votre éponge dans le mélange et ensuite, vous frottez !

Vous pouvez aussi utiliser du citron si vous êtes en rade de vinaigre blanc mais quel dommage de gaspiller un tel fruit ! Réservez-le pour vos salades ou pour votre poisson, c’est tellement meilleur. Nous vous conseillons également de protéger votre sol lorsque vous vous lancer dans le nettoyage de votre appareil de chauffage.

Cristaux de soude ou pierre d’argile

On reste dans les techniques écologiques, on aime ça ! Les cristaux de soude sont connus pour être un puissant nettoyant, désinfectant et détartrant. Ils dégraissent activement les surfaces de votre maison et sont le premier composant du bicarbonate de soude.

Dans un récipient, ajoutez deux cuillères à soupe de cristaux de soude et un peu d’eau chaude. Imbibez votre éponge et frottez la vitre de votre poêle ou insert.

La pierre d’argile est aussi très simple d’utilisation, vous frottez la pierre avec une éponge humide puis sans grande surprise, vous frottez de nouveau la vitre, et oui encore un peu d’huile de coude.

Les nettoyants et produits chimiques spécialisés

Beaucoup moins naturelles que les solutions proposées ci-dessus mais toujours efficaces. Les produits décapants spécial four et vitre insert nettoieront facilement votre vitre. Attention toutefois à bien respecter les conseils d’utilisation indiquées sur les flacons.

Nous vous conseillons de toujours porter des gants pour protéger vos mains des irritations mais aussi un masque afin de ne pas respirer les émanations toxiques de ces produits.

Vitres propres

Votre vitre noircit rapidement ?

Si votre vitre est recouverte d’une suie très épaisse alors que vous la nettoyer régulièrement c’est qu’il y a sans doute un autre problème. Voici les causes potentielles d’une vitre noircit :

Un manque d’air

L’air est primordial pour alimenter correctement un feu de cheminée. S’il n’y a pas assez d’air circulant près de la vitre, un encrassement accéléré peut alors opérer. Nous vous conseillons de laisser de l’espace entre le bois et la vitre et de vérifier ensuite les arrivées d’air de votre appareil de chauffage.

Tirage insuffisant

Autre élément essentiel à un bon feu de cheminée : le tirage. Si vous constatez qu’il y a trop de fumée dans votre poêle, c’est que vous avez certainement un problème au niveau du tirage. Il faut alors réfléchir aux éléments qui constituent votre installation :

  • Le conduit de cheminée : le ramonage est-il correctement et régulièrement effectué ? Est-il aux normes ? (Nombre de coudes, longueur)
  • La sortie de toit : l’installation est-elle aux normes ? La sortie de toit dépasse-t-elle bien le faîtage de 40 cm ?
  • Appareil de chauffage : les arrivées d’air sont-elles correctement réglées ? Le fonctionnement est-il optimal ? (Éviter les fonctionnements au ralenti ou en sous-régime)

Un combustible bois de mauvaise qualité

On ne le redira jamais assez, un combustible humide c’est l’ennemi n°1 des appareils de chauffage ! Une vitre noire ne sera pas le seul résultat de la combustion d’un bois mal séché et non certifié, votre session de chauffe sera elle aussi médiocre et le rendement de votre poêle mauvais.

Utiliser des bûches de bois ou des bûches densifiées certifiées, fendues et écorcées vous permettra d’optimiser le rendement de votre appareil et d’accroître les performances énergétiques. De plus, vous pourrez profiter de la vision d’une belle flambée à travers une vitre propre, c’est quand même beaucoup mieux !

Pour en savoir plus sur les bûches de bois haute performance ou sur les bûches densifiées (compressées)

Pour connaître les points de vente des distributeurs Woodstock Bois