Aides financières 2020 : comment investir dans l’énergie renouvelable ?

De nombreuses aides financières ont vu le jour afin d’aider les ménages français dans leurs travaux de rénovation énergétiques. Que vous soyez locataire, propriétaire ou copropriétaire, vous pouvez y accéder. Voici la liste des aides existantes :

  1. MaPrimeRénov’
  2. Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énérgétique
  3. Le taux de TVA réduit à 5,5%
  4. L’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ)
  5. La prime CEE (Certificat d’économie d’énergie)
  6. l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)
  7. Le chèque énergie
  8. Les aides locales
  9. Les primes éco-énergies
  10. Les prêts des organismes bancaires

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' - aides financières

MaPrimRénov’ est une nouvelle prime qui regroupe le Crédit d’impôt Transition Énergétique (CITE) et l’aide ANAH Habiter Mieux Agilité. Cette aide est dite plus souple et plus efficace de par les critères pris en compte : le revenu des ménages et la performance énergétique garantie par les travaux envisagés. Cette prime peut monter jusqu’à 20 000€.

Les travaux éligibles sont nombreux : changements d’appareils de chauffage (chaudières à granulés, chaudières à bûches, poêles à bûches, poêles à granulés, foyer fermé, insert…), isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur, isolation thermique (fenêtres et baies vitrées), isolation des combles etc.

Critères d’éligibilité :

  • Ne pas dépasser un plafond de ressources
  • Faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnues Garantes de l’Environnement (RGE)
  • Etre propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans
  • L’occuper comme résidence principale

Pour connaître les détails : MaPrimeRénov’

Pour effectuer une simulation afin de connaître votre situation d’éligibilité : Simulateur Aides 

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

CITE - aides financières

Si en tant que propriétaire de votre logement vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique (isolation, appareil de chauffage etc.), sachez que vous pouvez également bénéficier du CITE (Crédit d’Impôt pour la transition énergétique). Ils peuvent prendre en charge jusqu’à 30% du coût de vos travaux de rénovation.

Le 1er janvier 2020, le CITE a été remplacé par MaPrimeRénov’ pour les foyers plus modestes. Toutefois, le CITE reste maintenu pour les ménages non éligibles à MaPrimeRénov’. Information à retenir : le CITE sera supprimé définitivement le 1er janvier 2021.

Pour connaître les détails : CITE

Le taux de TVA réduit à 5,5 %

TVA 5,5% - aides financières

Ce taux de TVA à 5.5% est applicable lorsque des travaux d’amélioration, d’aménagement, de transformation et/ou d’entretien sont réalisés sur des habitations achevés depuis plus de deux ans. L’achat et l’installation d’un appareil de chauffage sont compris dans les travaux d’amélioration des performances énergétiques des logements.

Pour bénéficier du taux réduit, il faut impérativement que le logement ait plus de deux ans, que les travaux souhaités aient pour but l’amélioration de la qualité énergétique du logement et que vous ayez les attestations remplies par le professionnel qui effectuera les travaux.

Pour connaître les détails : Taux TVA réduit à 5.5%

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Éco prêt 0% PTZ - aides financières

 

L’éco-prêt est, comme son nom l’indique, un prêt à un taux de 0% qui permet le financement des travaux de rénovation énergétique d’un logement construit depuis plus de deux ans. Cette aide a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

Cet éco-prêt est disponible pour tous les propriétaires sans conditions de ressources. Le logement qui va bénéficier des travaux et du taux doit être déclaré comme résidence principale.

Comme MaPrimeRénov’, les travaux éligibles sont multiples : isolation d’une toiture, des murs extérieurs, le changement des fenêtres, l’installation ou le remplacement du système de chauffage, installation d’un appareil de chauffage usant d’une source d’énergie renouvelable comme le bois énergie par exemple etc.

Pour connaître les détails : Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

La prime CEE – Certificat d’économie d’énergie

Certificat d'économies d'énergie - aides financières

Cette aide financière, mise en place par l’État, a pour but d’accompagner les ménages français à sortir des énergies fossiles et à diminuer leurs factures de chauffage. Les fournisseurs d’énergie doivent inciter les particuliers à effectuer des travaux de rénovation énergétique (installation d’un système de chauffage, isolation, remplacement des fenêtres etc.). Cette prime est valable jusqu’au 31 décembre 2021.

Sous forme de primes, les CEE visent à réduire le montant des travaux à charge des particuliers. Ces travaux doivent être effectués par des professionnels RGE et une fois terminés, les fournisseurs d’énergie récupèrent les Certificats d’Économie d’Énergie comme preuve auprès de l’État.

Pour connaître les détails : Prime coup de pouce économie d’énergie

L’ANAH, Agence Nationale de l’Habitat, et le programme « Habiter Mieux »

ANAH - aides financières

L’ANAH « Habiter Mieux » est aussi une aide qui a pour but de simplifier le financement des travaux de rénovation destinée aux bailleurs et aux propriétaires occupants. Distribuée sous certaines conditions de ressources, elle permet d’améliorer le confort de l’habitat et peut monter jusqu’à 35% du montant des travaux (en sachant que le montant minimum des travaux doit être de 1 500€).

 

Les conditions d’accès à cette aide financière sont le niveau des ressources du foyer, l’âge de construction de la résidence principale (construction achevée depuis plus de 15 ans). Aucun PTZ en cours ou réalisé durant les cinq dernières années et l’engagement des bénéficiaires à vivre dans le logement ayant subi les travaux pendant au moins 6 ans.

Pour connaître les détails : ANAH, Agence Nationale de l’Habitat

Le chèque énergie

Chèque énergie - aides financières

C’est une aide financière pour les foyers français les plus modestes afin de les aider à payer leur facture énergétique ou leur permettre d’engager des travaux de rénovation de leur résidence principale. Entre 48€ et 227€, le chèque énergie est attribué selon la déclaration des ressources annuelles du foyer. Ce dernier est envoyé automatiquement au domicile du bénéficiaire.

En savoir plus sur le calendrier d’envoi des chèques énergie

Pour connaître les détails : Chèque Énergie

Les aides locales

Aujourd’hui et en complément des aides nationales, les régions, départements, métropoles, communautés d’agglomération et/ou les communautés de communes s’engagent à soutenir les particuliers qui souhaitent améliorer leur habitat.

Ouverts aux propriétaires ou aux bailleurs, ces programmes de subventions différent d’une collectivité à une autre et sont attribués selon le niveau de ressources et selon la nature/importance des travaux.

Pour en savoir plus sur ces aides locales, nous vous conseillons de vous tourner auprès de votre collectivité ou de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) auxquelles vous êtes affiliés.

Pour connaître votre ADIL.

Les primes éco-énergie des fournisseurs d’énergie

De multiples enseignes de grande distribution (E. Leclerc, Carrefour ou encore Auchan), de bricolage (Mr Bricolage, Leroy Merlin, Castorama etc.) et des fournisseurs d’énergie proposent des primes énergies à leurs consommateurs sous forme de chèque, de bons d’achat ou de carte cadeau.

Pour pouvoir accéder à ces primes, il faut en faire la demande directement auprès de l’enseigne de votre choix avant le début des travaux. Ces travaux doivent être effectués par des professionnels Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) et une fois terminés, un dossier doit être envoyé à l’enseigne.

Les prêts des organismes bancaires – aides financières

Toujours dans un objectif de performance énergétique et d’amélioration du confort de l’habitation, certains organismes bancaires, en partenariat avec l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), peuvent fournir des prêts à des taux plus avantageux. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers votre conseiller bancaire.

 

IMPORTANT : Vos travaux de rénovation énergétique doivent impérativement être effectués par un professionnel qualifié RGE. Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas bénéficier de ces aides.

Dans le guide pratique des aides financières rédigé par l’ADEME, vous trouverez les détails approfondis de ces aides : qui peut bénéficier des aides ? Quelles dépenses et quel montant ? Quel professionnel solliciter ? Etc. Tous les détails vous seront expliqués !

 

Pour trouver un point de vente de combustible bois proche de chez vous, rendez-vous sur le store locator Woodstock Bois.