Définitions

Qu’est-ce que le pouvoir calorifique du bois (PCI) ?
C’est la chaleur que dégage sa combustion. Ce pouvoir calorifique – nommé PCI – dépend de la nature du combustible mais aussi de sa teneur en eau. La combustion d’un bois mal séché mobilise une part importante de ses calories pour tout d’abord évaporer l’eau qu’il contient ! Plus il est humide, plus faible est donc son pouvoir calorifique. Ainsi, un bois de résineux a un pouvoir calorifique de 5 kWh/kg à 5 % d’humidité. Il s’élèverait à 5.2 kWh/kg si on pouvait le sécher à 100 % et descend à 2.2 ou 2.3 kWh/kg pour du bois vert ! Attention donc à ce que vous lisez quand vous comparez des produits ! Un pouvoir calorifique doit être évalué « brut », sur le produit commercial, et à son humidité réelle.

Quelles sont les unités de pouvoir calorifique ?
Le PCI peut être exprimé en kilowattheures (kWh) par kg, équivalent au Mégawattheures (MWh) par tonne, ou encore en Méga joules (MJ) par kg, équivalent aux Giga joules (GJ) par tonne.
Pour vous y retrouver, retenez qu’un granulé de bois WOODSTOCK® a un PCI brut de 18 MJ/kg = 5 kWh/kg.

Qu’est-ce qu’un stère (st) de bois ?
Le « stère» correspond à 1 m3 de bois empilés, exclusivement avec des bûches de 1 m de longueur, toutes empilées parallèlement et rangées avec soin.
Attention l’achat de  1 stère de buche en 30 cm ne correspond pas à  1m3 de bois : les bûches de 30 cm se rangent mieux (les vides sont mieux occupés que des bûches de 1 mètre), ainsi, une fois rangé les buches de 30 cm ne feront  plus que 0.66 m3. Vous disposez pourtant toujours De la même quantité de bois. Il est donc  préférable d’acheter son bois en m3 apparent.

Qu’est-ce que le bistrage ?
Il s’agit de l’encrassement du conduit de fumée ou de l’appareil de chauffage par des dépôts sur les parois se produisant lorsque la combustion est incomplète et que l’évacuation des gaz de combustion n’est pas assez rapide.