Chauffage au bois : Récapitulatif des aides financières

Vous souhaitez installer un poêle, insert ou une chaudière à bois ou remplacer votre appareil de chauffage existant?  Voici un récapitulatif de toutes les aides financières que vous pouvez obtenir dès maintenant afin de réduire le coût de votre installation.

1-    Le Crédit d’impôt
Grâce au Crédit d’impôt pour la Transition Energétique, vous pouvez déduire 30 % du montant des dépenses liées à l’achat d’un appareil de chauffage au bois de vos impôts. Cette aide n’est pas soumise à des conditions de ressources, néanmoins il est nécessaire que les travaux soient réalisés par un professionnel qualifié et certifié RGE. Pour plus d’informations : Cliquez-ici.

2-    Le chèque énergie
Le chèque énergie permet d’alléger vos factures d’énergie en payant une partie de votre bois de chauffage : granulés de bois, bois bûches ou bois densifié. L’éligibilité et la valeur du chèque dépendent du revenu fiscal de référence et de la composition du ménage. Pour plus d’informations : cliquez-ici.

3-    L’éco-prêt à taux zéro
Avec l’éco-prêt à taux zéro, bénéficiez d’un taux d’intérêt nul pour financer l’achat et l’installation de votre appareil de chauffage au bois. Ce prêt n’est soumis à aucune condition de ressources, mais la pose doit obligatoirement  être réalisée par un professionnel certifié RGE. Pour plus d’informations : cliquez-ici .

A noter : Autre avantage et pas des moindres, vous profiterez d’une TVA à taux réduit : 5,5%.  Cette TVA s’applique lorsque les travaux d’installation ou de rénovation sont éligibles au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique et quand l’installation est effectuée par un professionnel RGE. Pour plus d’informations : cliquez-ici.

L’ensemble de ces aides et leur cumul est détaillé dans ce livret publié par l’ADEME.